Les Oies Sauvages

 
Andrew Mc Laglen (1978)
Tourné par un spécialiste du western, les « Oies sauvages » s’inscrit dans la lignée des films de guerre américains classiques des 50’s et 60’s. Rompant cependant avec le manichéisme imposé par la 2 GM, il aborde le sujet plus polémique des mercenaires en Afrique. 

 

Ce film crée immanquablement la nostalgie, car il n’évoque pas les SMP sanitizée des années 90/2000 mais les « Affreux », condottiere issus des convulsions de la décolonisation des 60’s et 70’s (personnellement cela me renvoie à mon père et à Hervé, ancien du RLI). Le script est issu du roman de Daniel Cradney, « The thin white line » (la fine ligne de mercenaires blancs, en référence à la fine ligne rouge des grenadiers britanniques au XIX éme siècle, de même qu’on évoque la fine ligne bleue des policiers aux USA), transformé en « Les oies sauvages » par allusion aux soldats irlandais devenus mercenaires en Europe (notamment pour Louis XIV) après la défaite définitive des Jacobites.

 

   LIRE LA SUITE >>>  

P38 silence400.jpg

 


 

 

Tireurs .fr - Copyright © 2008 - 2009 - le magazine Internet gratuit, petites annonces achat vente d'armes sport et collection, boutique de vêtements et accessoires militaire de l'armée, clubs de tir et armureries de france, échange de videos. Articles: air soft gun, pistolet ISSF TSV, carabine règlementaire, revolver gros calibre.