Dureté de vos ogives

Dans le cadre de la récupération de plomb pour la coulée des ogives, on se retrouve vite confronté au problème de l’emplombage des canons et ce, même pour les calibres « lents ». Couler des ogives avec du plomb pur appelé plomb de « chiotte » dans notre milieu ou avec du plomb de dureté insuffisante ne peut que générer des déboires, si ce n’est pour les armes à poudre noire. Il est donc important de connaître la dureté du plomb ainsi récupéré et au besoin en modifier la composition pour obtenir la dureté voulue. Pour se faire une idée de l’ampleur du problème, il suffit de fréquenter les forums dédiés à notre sport préféré et d’y voir le nombre de post souvent restés sans solution concrète.   

En fait, il existe différentes « qualités » de plomb ou disons plutôt d’alliage de plomb. Cette qualité dépend des pourcentages d’étain et d’antimoine utilisés, ce qui défini la dureté du plomb. Dureté, voici un mot bien vague ! N’imitez surtout pas les « spécialistes » qui après avoir gratté une ogive avec leur ongle vous donne la dureté de votre ogive et la vitesse max à ne pas dépasser en fonction du type d’acier de votre canon pour ne pas emplomber

 

   LIRE LA SUITE >>>  

Brinell400.jpg

 


 

 

Tireurs .fr - Copyright © 2008 - 2009 - le magazine Internet gratuit, petites annonces achat vente d'armes sport et collection, boutique de vêtements et accessoires militaire de l'armée, clubs de tir et armureries de france, échange de videos. Articles: air soft gun, pistolet ISSF TSV, carabine règlementaire, revolver gros calibre.