1873 et masque à gaz

Une méthode originale de contrôle du port du masque à gaz en France durant la Grande Guerre, les années suivantes et jusqu’à l’époque actuelle. Il est indéniable que l’emploi des gaz de combat, durant la guerre de 1914-18 constitua d’emblée l’un des plus abominables moyens de tuer son prochain jamais inventés (et pourtant, on n’en manquait pas…) Des générations entières furent décimées ou en portèrent les séquelles physiques des années après la fin des combats, à un point tel qu’aucun des belligérants de 1939, qui en possédaient  des stocks de gaz considérables, n’osa s’en servir de nouveau de peur d’en recevoir la pareille.

Les premiers moyens de protection contre l’arme nouvelle passèrent par tous les stades, du simple et inefficace tampon de tissu au masque plus sophistiqué, avec même des adaptations pour chiens et chevaux… Mais en ce qui concerne les masques destinés aux hommes de troupe, il était capital qu’ils soient correctement mis en place, et  pour cette raison, le Sous-Secrétariat aux Fabrications de Guerre publia en janvier 1917 une note concernant un système original permettant, après instruction du porteur, de contrôler le résultat en l’enfermant dans un local où l’on introduisait divers agressifs chimiques.

 

   LIRE LA SUITE >>>  

73gaz400.jpg

 


 

 

Tireurs .fr - Copyright © 2008 - 2009 - le magazine Internet gratuit, petites annonces achat vente d'armes sport et collection, boutique de vêtements et accessoires militaire de l'armée, clubs de tir et armureries de france, échange de videos. Articles: air soft gun, pistolet ISSF TSV, carabine règlementaire, revolver gros calibre.